Accueil > Blog > Verre vert ou émeraude?

Verre vert ou émeraude?

21 mars 2016

Toute pierre verte n’est pas une émeraude. Les arnaques ou mauvais achats concernant les émeraudes sont courantes, car il est particulièrement difficile de différencier une fausse émeraude d’une vraie à l’œil nu.

C’est pourquoi il vous faut être vigilant lorsque vous souhaitez acquérir une émeraude.

Deux précautions à prendre :

-Acheter une émeraude délivrée avec un certificat établi par un expert,

-ou dans un lieu qui a acquis une certaine renommée.

Quelques indices pour reconnaître une véritable émeraude :

–  Les inclusions : l’émeraude contient des inclusions appelées « jardins de l’émeraude ». Même si elles sont parfois visibles à l’œil nu, il est préférable d’utiliser un microscope ou une loupe avec un grossissement x10 afin de les distinguer. Les inclusions de l’émeraude, à l’inverse des autres pierres précieuses, ne sont pas un défaut et permettent au contraire d’attester l’authenticité de la pierre précieuse. Une pierre trop parfaite doit vous interpeller. Attention cependant à ce qu’il n’y ait pas trop d’inclusions ! Elles rendent la pierre plus fragile et peuvent diminuer sa valeur si elles sont trop importantes…

–   L’éclat vitreux de l’émeraude, caractéristique de l’émeraude.

–   La couleur et la transparence : une belle émeraude doit être très transparente et d’un bon vert soutenu. Elle ne doit pas être délavé, jaunâtre ou opaque.

Bague Santa Marta Emeraude

Les différents imitations ou traitements possibles :

Les émeraudes synthétiques : ces pierres sont fabriquées par l’homme en laboratoire, avec un matériel sophistiqué destiné à reproduire à l’identique ou presque les caractéristiques et propriétés de la vraie pierre.

Les premières furent fabriquées en 1848 par dissolution anhydre (qui ne contient pas d’eau). Ce commerce s’est multiplié avec l’invention de nouveaux procédés au XXème siècle : dans les années 40, l’américain Carrol Chatham mis au point les premières émeraudes synthétiques commercialisables, suivi par Pierre Gilson.

La technique d’injection de matières est utilisée pour dissimuler les fissures et les givres ouverts. Elle consiste à plonger les émeraudes sur les gisements mêmes dans des huiles spéciales souvent colorées ou injectées de résines artificielles sous vide. Ce genre de procédé doit être précisé sur le certificat de la pierre (ce qui n’est pas souvent le cas chez certains vendeurs malhonnêtes).

Les imitations : un doublet est un procédé destiné à tromper l’acheteur et consistant à assembler du verre avec une fine plaque d’émeraude ou d’une autre substance de couleur verte. La pierre obtenue a la couleur de l’émeraude. De nombreux doublets sont commercialisés, il faut donc faire attention.

Les confusions : les émeraudes peuvent être facilement confondues avec certaines autres pierres ou matières ; c’est à cause de ces confusions qu’il est possible de tromper l’acheteur avec un doublet. On peut citer de nombreuses pierres qui peuvent être pris pour une émeraude : aventurine, démantoïde, diopside, dioptase, fluorite, grossulaire, hiddénite, péridot, uvarovite…

Les trois qui sont les plus souvent confondues sont surtout le grenat, la tourmaline verte et bien sûr le verre, avec lequel sont réalisés beaucoup de doublets.

Bague Lucie Emeraude

Conseil avant achat :

Si le prix d’une pierre est très élevé et que vous n’êtes pas sûr qu’il s’agisse bien d’une émeraude, vous pouvez demander un certificat d’expertise ou une garantie écrite de remboursement sous X jours afin de faire des vérifications auprès d’un expert.

Si le prix d’une émeraude est au contraire très bas, cela peut-être également mauvais signe, car il s’agit d’une pierre précieuse.

Bague Greenwich Emeraude

Investissement dans les émeraudes sur papier, attention aux escroqueries ?

Après les arnaques concernant les rubis ou encore les diamants, c’est au tour des émeraudes d’en faire l’objet : via internet, des escrocs tentent de convaincre des épargnants de faire des placements dans les émeraudes.

Il suffit de taper dans son moteur de recherche « investissement émeraudes » pour tomber sur une multitude de sites proposant leurs services.

Une personne intéressée par le placement laissera facilement ses coordonnées sur le site afin d’avoir diverses informations. L’escroc rentrera alors en contact avec la personne et tentera de la convaincre qu’il s’agit d’une opération très intéressante.

Que promet-il ? De très bons rendements, car l’émeraude serait une valeur refuge qui ne subirait pas les fluctuations du marché, à l’inverse de l’or. Certains vont même jusqu’à dire qu’il s’agit du « seul recours » en ce temps de crise.

Pourtant l’Autorité des marchés financiers affirme l’inverse : le placement dans les émeraudes sur papier, bien qu’il ait tendance à s’accroitre, est risqué sans être accompagné de conseils d’expert ! D’autant plus que la plupart du temps, ces prétendus placements sont orientés vers des pierres sans aucune valeur (fissures, opacité, fausses émeraudes…) que l’investisseur « normal » ne sait pas détecter.

D’autre part, il existe deux prix, l’un pour les professionnels pour l’achat des pierres et l’autre pour la vente au public. Les chances d’obtenir une plus-value sont donc très faibles, voire inexistantes, sauf si les émeraudes présentent réellement un caractère exceptionnel…

Un particulier qui veut investir dans les émeraudes doit donc se montrer très prudent et il est préférable de se faire accompagner par des experts professionnels. N’hésitez pas à demander conseil à notre expert.

Vendez vos bijoux
Diamantiques vous propose un service qui vous prend en charge du début à la fin.

Pour faire une demande d'expertise, merci de vous connecter :

Contacter l'expert
Bonjour,
Vous aimeriez quelques informations supplémentaires concernant cette occasion unique Diamantiques ?

Vos informations ne sont pas stockées par le site.

Connexion
Rejoignez Diamantiques
Inscrivez-vous pour vendre ou acheter des bijoux et des montres d’occasion expertisés et certifiés.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique