Sans contrefaçon

L’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle a publié lundi dernier un rapport sur le marché de la contrefaçon qui a fait les gros titres dans la presse. Avec 40 millions de fausses montres produites par an selon la Fondation de Haute Horlogerie, l’un des premiers secteurs touché est celui des montres de luxe et plus particulièrement la maison Rolex. Alors comment se protéger ? Quels sont les vérifications faites par les experts ?

Qu’est-ce qu’une contrefaçon?

Il y a contrefaçon et contrefaçon. Une montre originale peut être contrefaite si certaines de ses pièces ne sont plus d’origine : le cadran peut être repeint, le mécanisme modifié…  Dans ce cas, cela doit impérativement être mentionné lors de la vente. La montre peut également être une fausse à 100%, du cadran au rouage. Différentes qualités de copies existent. Les moins chères vont surtout s’attarder à imiter les différents aspects extérieurs des modèles de luxe. D’autres vont pousser le vice jusqu’à réaliser des mécanismes complexes ne surpassant toutefois pas les réalisations suisses. Car les montres à quartz ne sont pas les seules menacées par ce trafic. Ainsi la Luminor 1950, petit bijou technique de la maison Panerai, a été copié.

Comment l’identifier?

  1. La première chose à observer est l’aspect extérieur de votre montre. De petits indices peuvent éveiller vos soupçons : index jaunis, usure anormale ou Rollex avec deux L !
  2. Vous pouvez aussi comparer les dimensions de votre montre avec les originaux. Ces mesures sont généralement affichées sur le site des marques. Le poids peut également différer.
  3. Si vous avez des doutes vous pouvez faire ouvrir votre montre par un horloger ou par votre expert. Cela permet de voir son état mais aussi de relever ses numéros sur le couvercle et sur son mécanisme. L’expert vérifiera que ces deux séries de chiffres sont identiques et qu’elles correspondent aux annuaires répertoriant la production des marques.

Les sanctions

Il est d’autant plus important d’être sûr de l’origine de votre montre car vous pouvez voir votre montre confisquée par les douanes et devoir payer une amende oscillant entre une et deux fois la valeur de la montre originale et non celle de la copie ; sachant qu’une Rolex Oyster Perpetual vaut entre 8 000 et 55 000 € selon les modèles. L’addition peut rapidement être salée ! Autre méthode efficace, celle du milliardaire  américain Dan Bilzerian qui détruit les montres contrefaites à l’arme à feu! En cas de doute et faute de posséder une arme à feu, consultez votre expert !

Pour en savoir plus sur l’art de la copie vous pouvez également visiter le Musée de la Contrefaçon à Paris.

About the Author

Diamantiques

Diamantiques.com est une plateforme offrant à tous un panel de services totalement en ligne : l'expertise, la vente et la personnalisation des bijoux anciens et montres d’occasion qu'ils soient griffés ou non. L’équipe Diamantiques.com est disponible pour vous recevoir, estimer vos bijoux d'occasion, transformer vos bijoux, vous proposer de voir et d'essayer nos bijoux anciens et montres ... Ou tout simplement vous rencontrer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *