Pierre d’Octobre : La Tourmaline

 

 

Partons à la découverte d’une gemme aux couleurs aussi variées que celles d’un arc-en-ciel:
la tourmaline

 

 

 

Son nom nous vient du Sri Lanka où on l’appelait “tourmali” ou “torra molli” : pierre qui attire les cendres.

 

En effet, cette gemme présente le phénomène de piézo-électricyé et de pyro-électrcité. C’est à dire qu’elle se charge d’électricité sous la pression ou au contact de la chaleur.

Ce n’est qu’en 1703 que les Hollandais l’apportent en Europe, s’en servant essentiellement pour extraire les cendres du foyer de leurs pipes. En France, cette pierre sera appelée « l’aimant de Ceylan ».

 

 

bague-piaget

Bague de chez Piaget sertie d’une importante tourmaline Paraiba

 

 

 

La provenance principale de la tourmaline est le Brésil mais on en trouve aussi au Mozambique, en Afghanistan, aux Etats-Unis, en Inde, en Tanzanie, au Madagascar, entre autres.

 

 

Selon leur composition, les tourmalines ont des couleurs qui varient. Chaque variété ayant son nom.

 

La rubellite, de couleur rouge framboise est très appréciée.

Crédit Photo: V&A

 

 

La verdellite de couleur verte est la variété la plus commune.

tourmaline-verte

Crédit Photo: Pinterest

 

 

La paraiba de couleur bleu néon est la variété la plus recherchée.

Crédit Photo: Colorstone

 

 

Le schörl de couleur noire est une variété assez commune.

tourmaline-schorl

Crédit Photo: crystalclassics

 

 

Un cristal de tourmaline est rarement de couleur unie, il y a en général un dégradé de couleurs du sommet à la base de la pierre, ou alors du centre à la périphérie. Terminé en noir, le cristal se dit “tête de Maure”, terminé en rouge, “tête de Turc”, à cœur rouge entouré de vert, “melon d’eau”.

 

Tourmaline melon d’eau. Crédit Photo: juwelo

 

 

cristaux de légende et bijoux anciens

 

On connaît des cristaux extraordinaires : l’un d’eux, de 40 cm de longueur, est conservé au musée de Louranço Marquez au Mozambique.

 

Un autre cristal de 250 carats, de la taille d’un œuf de pigeon, a été donné par le roi Gustave de Suède à Catherine II en 1777, il est conservé au fonds diamantaire de Moscou.

 

rubellite-moscou

Rubellite sculptée grappe de raisin. Crédit Photo: Kremlintours

 

 

La tourmaline était très utilisée dans la fabrication des bijoux indiens. En effet ses nombreuses couleurs permettent de multiples combinaisons et assemblages. Un style que les anglais ont beaucoup apprécié au milieu du 19 ème siècle.

 

broche-rubellite

 

Broche pendentif en or et argent serti d’une très belle rubellite, de tourmalines vertes, de diamants, d’une émeraude et des perles d’eau douce. Fabrication indienne vers 1860. Bijou conservé au Victoria & Albert Muséum à Londres. Crédit Photo: V&A

 

 

 

 

Pauline Duval

 

 

 

 

 

 

 

si cet article vous a plus, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à le partager! merci!

About the Author

Diamantiques

Diamantiques.com est une plateforme offrant à tous un panel de services totalement en ligne : l'expertise, la vente et la personnalisation des bijoux anciens et montres d’occasion qu'ils soient griffés ou non. L’équipe Diamantiques.com est disponible pour vous recevoir, estimer vos bijoux d'occasion, transformer vos bijoux, vous proposer de voir et d'essayer nos bijoux anciens et montres ... Ou tout simplement vous rencontrer !

2 Comments

Sandra Banditas

Cette pierre est unique ! Elle protège des nuisances électromagnétiques et des nuisances géobiologiques !
Une de mes préférées ! Merci Pauline pour ce bel article 🙂

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *