Avis d’expert sur le saphir

En hébreu, le terme sappîr désigne toutes sortes de gemmes bleues, et principalement le lapis-lazuli. Ce n’est qu’à la fin du Moyen-âge que le terme saphir a été associé à une pierre précieuse transparente bleue. La couleur bleue était alors sacrée. Elle symbolisait le lien avec le ciel, le divin, d’où la présence de saphirs sur les bagues d’évêques et autres couronnes royales ou impériales.

Pourtant, la pierre de la famille des corindons appelée “saphir” présente en réalité toutes les couleurs de l’arc en ciel : du jaune au noir, en passant par le vert, le violet, le rose et l’orange (le rare saphir Padparadja ou fleur de lotus en Cinghalais). Quant au corindon désigné par le terme “rubis”, il fait uniquement référence aux gemmes de couleur rouge.

Ce sont les oxydes métalliques contenus dans les saphirs qui leur donnent leur couleur particulière. Le bleu franc est la plus recherchée. Elle est due à la présence de titane et de fer.

Bague saphir jaune 4.81 cts or blanc et diamants

Bague saphir jaune 4.81 cts or blanc et diamants. Crédits : Diamantiques

Quelques phénomènes d’optique peuvent concerner le saphir. Effectivement, le saphir peut comporter de légères inclusions d’aiguilles de rutile qui lui confèrent un éclat soyeux. Elles produisent parfois une certaine chatoyance (on parle alors de saphir oeil de chat) ou, cristallisées en grande quantité, une étoile à six branches (le fameux saphir étoilé taillé en cabochon).

Actuellement, les saphirs proviennent majoritairement du Sri Lanka, de Birmanie, d’Inde, de Thaïlande, du Cambodge, d’Australie. Les saphirs birmans sont aujourd’hui les plus cotés. leur teinte varie du bleu roi au bleu outremer. Les plus réputés sont ceux du Cachemire pour leur teinte plus sombre tirant sur le violet. Enfin, ceux de Ceylan sont très recherchés pour leur couleur bleue éclatante. On en trouve également en Chine, au Brésil, à Madagascar, aux Etats-Unis, au Kenya, en Tanzanie…

Saphir de Ceylan rond non chauffé de 3.06 cts

Saphir de Ceylan rond non chauffé de 3.06 cts. Crédits : Diamantiques

Lorsque les saphirs sont ternes ou troubles ils peuvent être transformés artificiellement pour les rendre plus attrayants.

Ainsi, le traitement thermique à 1700-1800°C permet de donner plus d’éclat et d’intensité à des saphirs de moindre qualité en re-cristallisant les inclusions et ainsi atténuer les différences. Il s’agit d’une technique lapidaire traditionnelle, utilisée depuis les premières civilisations et considérée comme loyale en joaillerie, comme le rappelle le décret n°2002-65 du 14 janvier 2002 relatif au commerce des pierres, gemmes et perles. Aussi, l’apposition de la mention “chauffé” n’est pas nécessaire, d’autant que cette technique n’abîme pas foncièrement la pierre.

En revanche, certaines modifications doivent être notifiées aux consommateurs afin que cela ne relève pas de la tromperie. En effet, l’irradiation des gemmes aux neutrons ou aux rayons gamma peut se révéler dangereuse en raison d’une radioactivité rémanente. Quant aux corindons glassfield ayant subi un remplissage des givres, ils sont susceptibles de s’altérer dans le temps. Parfois, la consolidation au verre ou au plastique se modifie sous l’effet de la température et de la pression extérieures, découvrant alors les inclusions originelles.

Toutefois, il faut bien noter que ces saphirs modifiés restent des pierres naturelles. En effet, depuis le début du XXe siècle, il existe des saphirs artificiellement cristallisés, c’est-à-dire synthétiques. Leurs propriétés sont proches de celles du saphir véritable et ce sont des gemmes assez convaincantes.

Ces saphirs synthétiques sont donc difficiles à reconnaître pour un œil non averti, d’où la nécessité de recourir à une expertise par un gemmologue diplômé, gage de sûreté. Magali et Anne, nos experts Diamantiques, sont à votre service pour une expertise gratuite de vos gemmes.

Pour terminer, rares sont les saphirs de taille importante mais certains sont restés célèbres dans l’Histoire. Ainsi, le Saint Edouard et le Stuart ornent la couronne impériale d’Angleterre, exécutée pour la reine Victoria en 1838, tandis que le Grand Saphir de Louis XIV, de 135.8 carats, en forme de losange, est exposé au Muséum National d’Histoire naturelle à Paris. Enfin, le plus gros saphir connu est l’Etoile de l’Inde. Cette pierre étoilée de 536 carats est conservée au Muséum d’Histoire Naturelle de New York.

Aujourd’hui, le saphir est la pierre des fiancés par excellence. On dit qu’elle protège le mariage, amène chance et protection aux futurs époux.

Bague or saphir ovale 2.91 cts non chauffé diamants. Crédits : Diamantiques.

Que vous soyez simplement tombé sous le charme de cette gemme ou que vous cherchiez la bague de vos rêves pour demander la main de votre promis(e), faites le choix d’un bijou orné d’un saphir sur Diamantiques.com. Toutes nos pierres ont été vérifiées par nos experts gemmologues qui sauront vous guider dans votre achat.

About the Author

Diamantiques

Diamantiques.com est une plateforme offrant à tous un panel de services totalement en ligne : l'expertise, la vente et la personnalisation des bijoux anciens et montres d’occasion qu'ils soient griffés ou non. L’équipe Diamantiques.com est disponible pour vous recevoir, estimer vos bijoux d'occasion, transformer vos bijoux, vous proposer de voir et d'essayer nos bijoux anciens et montres ... Ou tout simplement vous rencontrer !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *