Accueil > Blog > Histoire de la joaillerie > Les bijoux d’Elsa Schiaparelli

Les bijoux d’Elsa Schiaparelli

17 avril 2022

Créatrice audacieuse et provocatrice, Elsa Schiaparelli défait les codes de la mode en mélangeant art et couture. Créations surréalistes et inspirés de la nature, découvrez l'histoire de la maison.
Elsa Schiaparelli

Elsa Schiaparelli photographiée par Man Ray, 1938

La créatrice Elsa Schiaparelli est née à Rome en 1890. Issue de l’aristocratie romaine elle arrive à Paris dans les années 20, découvre la mode et la couture et commence elle-même ses créations dans son appartement. Elsa Schiaparelli devient la styliste de la maison Lambal avant d’ouvrir sa propre boutique : Pour le Sport au 4 rue de la Paix.

 Pub pour le premier magasin d’Elsa Schiaparelli, 1928.

La maison Schiaparelli déménage Place Vendôme dans l’hôtel de Fontpertuis. À cette époque la grande rivale d’Elsa Schiaparelli n’est autre que Gabrielle Chanel. Toutes deux naviguent parmi les mêmes groupes artistico-intellectuels – Salvador Dali, Jean Cocteau ou Giacometti- et les deux maisons se partagent les plus grandes élégantes de l’époque.

Schiaparelli dans l’hôtel Fontpertuis, vers 1930.

Vue de l’hôtel Fontpertuis et de la boutique Schiaparelli, 1935

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elsa Schiaparelli et Dali, 1950

Les styles sont radicalement différents et pourtant ni Schiaparelli ni Chanel n’envisagent leurs tenues sans accessoires ou bijoux couture. Du côté du 21 Place Vendôme place au surréalisme. Parmi les clientes on relève : Millicent Rogers, Marlene Dietrich, Joan Crawford ou la Duchesse de Windsor.

Le style Schiaparelli

André Breton et plus encore Dali inspirent profondément Elsa Schiaparelli. De cette fusion des arts naissent des créations originales, drôles, oscillantes entre rêve et réalité. La créatrice n’hésite pas à créer des vêtements plus conceptuels que pratique, en détournant les fonctions comme avec ce chapeau fait de gants et d’ongles. Elsa Schiaparelli n’hésitait pas non plus à provoquer en utilisant des couleurs notamment le rose qu’elle appelait le « rose shocking » ou avec ses parfums en créant des bouteilles provocatrices et sensuelles.

Chapeau-Chaussure, 1937/1938.

Chapeau-gant, 1953

Publicité pour le parfum Shocking, vers 1936.

 

Côté bijoux la créatrice, toujours inspirée de l’art et du surréalisme, créé des bijoux que l’on qualifierait aujourd’hui d’ « oversized ». Broche XXL, colliers démesurés se fondant avec le col des vêtements, boucles d’oreilles etc…
Elsa Schiaparelli s’inspire également de la nature, autant pour les bijoux que pour ses vêtements. Elle s’inspire des insectes mais aussi des feuilles, des branchages, des textures etc…

Jean Cocteau pour Schiaparelli, broche Oeil, 1950.

Bijoux designés par Dali. 

 

Collier orné d’insectes, 1938. Adjugé 85000$ chez Sotheby’s en 2018.

Collier en métal en forme de col, vers 1937

Collier collection “Païenne”, fin 1938

Les défilés de la maison étaient également tout aussi provoquant et uniques, Elsa Schiaparelli n’hésitant pas à briser les codes. On peut notamment penser au défilé « Le Cirque » en 1938 dont la date coïncide avec l’Exposition Internationale du Surréalisme.

L’Après-Guerre et maintenant

Avec la guerre, Elsa Schiaparelli part aux États-Unis et y reste jusqu’à la Libération. La maison Schiaparelli survit à la guerre mais les tendances changent dans les années 50 avec le New Look de Dior, plus calme et plus chic et la maison est finalement contrainte de fermer en 1954.

Elsa Schiaparelli passera le reste de sa vie entre New York et Paris où elle décède en 1972.

Depuis 2006 la maison Diega Della Valle obtient les droits et les archives de la marque Schiaparelli. En 2012 la maison de couture reprend sa Place 21 Place Vendôme et ré-ouvre Hotel de Fontpertuis, avec en 2013 une collection créée par Christian Lacroix en hommage à Elsa Schiaparelli. En 2014 le premier défile Haute Couture de la maison à lieu depuis 1954, et en 2017 la maison obtient le Label Haute Couture. La maison propose aujourd’hui à la vente des pièces inspirée de la créatrice en lui rendant hommage avec par exemple une série de bijoux XXL.

 

Boutique Schiaparelli Place Vendôme ouverte en 2012

Collection Schiaparelli en hommage à Elsa, 2021

 

Une exposition sur Elsa Schiaparelli “Shocking ! Les Mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli” aura lieu au Musée des Arts Décoratifs de Paris du 6 juillet 2022 au 22 janvier 2023.

Schiaparelli MAD 2022

Schiaparelli 2022 MAD

Septembre 2022, qui retrouve t-on en Schiap’ ? La célèbrissime Kendall Jenner foulant le pavé new yorkais parée d’un somptueux ensemble surréaliste de la maison. La tenue de la star se compose d’un haut qualifié de corset péplum sur le media, d’un pantalon bootcut et de bottes aux bouts de laiton doré https://www.vogue.com/article/kendall-jenner-schiaparelli

Un petit côté Madonna vêtue du corset Jean-Paul Gaultier lors de sa tournée Blood Ambition ? La mode…. un éternel recommencement !

Découvrez d’autre articles ici

Vendez vos bijoux
Diamantiques vous propose un service qui vous prend en charge du début à la fin.

Pour faire une demande d'expertise, merci de vous connecter :

Contacter l'expert
Bonjour,
Vous aimeriez quelques informations supplémentaires concernant cette occasion unique Diamantiques ?

Vos informations ne sont pas stockées par le site.

Connexion
Rejoignez Diamantiques
Inscrivez-vous pour vendre ou acheter des bijoux et des montres d’occasion expertisés et certifiés.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique